Verfasst von: afrotv | Mai 5, 2007

La Gazette de Berlin: La television a L’africaine

Jeudi soir, 20h30. Comme toutes les semaines apparaît sur Spree Kanal une présentatrice noire, boubou et allemand parfaits. Bienvenue sur AfroTV, l’émission de la communauté africaine d’Allemagne.

 

L’image est un peu floue, comme pour le reste des programmes de la chaîne berlinoise. Mais pendant trente minutes, l’émission s’ingénie à travers reportages et plateaux à traiter de l’information africaine en Allemagne : visites de chefs d’États du continent, concerts ou réunions de la communauté. Autant de thèmes dont « personne ne parle » selon André Degbeon, le directeur d’AfroTV. « Qui a entendu parler de la visite du président malgache à Berlin le vendredi 20 avril ? Presque personne, seuls quelques journaux en ont parlé ».

Mais l’objectif essentiel et de faire vivre la communauté africaine en Allemagne. Les portraits de membres de la diaspora africaine ayant réussi sont abondamment diffusés. C’est justement ce qui plait à Elson Zafisambondaoky, un Malgache installé à Berlin qui suit régulièrement le programme, pour qui, « voire des Africains qui ont connu un beau parcours est très instructif ».

 

 

AfroTV diffuse aussi toujours un conte africain, récité en allemand par un enfant de la communauté. L’émission veut ainsi pousser les enfants d’origine africaine à être fier de leurs origines, trop souvent refoulées au nom de l’assimilation. Lancée à ses débuts sur la base d’un programme de la négritude en Allemagne, AfroTV s’est progressivement rapprochée de l’africanité. Elle veut prouver aussi bien aux Allemands blancs qu’aux membres de la diaspora africaine, que ce continent a une culture qui n’a rien à envier à celle de l’Europe.

 

 

L’audience reste encore intimiste, mais l’équipe espère l’élargir dans quelques semaines en commençant à diffuser l’émission sur son site internet. Preuve de la qualité du concept, une émission sur le même modèle a été lancée à Londres l’automne dernier et un projet similaire serait en formation à Paris. Toute l’équipe emménage bientôt dans de nouveaux studios. Plus grands et mieux équipés, ils devraient permettre d’accroître la qualité et donc l’audience.

 

 

AfroTV, c’est donc présenter l’Afrique et les Africains d’Allemagne, mais surtout les présenter sous un beau jour. Les moyens de l’émission sont encore très limités. Lancée en 2003, elle ne dégage toujours pas de bénéfices. L’équipe de cinq personnes est entièrement bénévole. AfroTV évite donc les sujets trop sensibles, qui pourraient vexer les financiers potentiels. Polygamie, excision ou mariage forcé passent à la trappe, tout comme les actes de racisme envers les Africains d’Allemagne. « J’aimerais pouvoir traiter de tels sujets, mais il faudrait avoir un vrai plateau et réaliser de longs reportages, autant de choses pour lesquelles nous n’avons pas d’argent », se plaint André Degbeon, Pour son directeur, l’émission mène donc avant tout « un combat d’acceptance, parce qu’ici, on nous ignore ». Acceptance de la communauté africaine, acceptance de son émission.

 

 

Autor: Jean-Baptiste Chastand

Quelle: http://www.lagazettedeberlin.de/index.php?id=3564

Copyright: La Gazette de Berlin. 5.5.2007


Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Kategorien

%d Bloggern gefällt das: